2018 ! la 40e du Livre sur la Place sera exceptionnelle !

Créé le 

Premier salon de la rentrée littéraire, cette 40ème édition du Livre sur la Place sera riche en rencontres, évènements, conférences, lectures et en grands rendez-vous.

Du 7 au 9 septembre 2018, plus de 150 000 visiteurs devraient se pressés dans les allées du Livre sur la Place …

Avec Françoise Rossinot, commissaire générale de cette exposition et sous la présidence de Bernard Pivot, les 10 académiciens Goncourt se sont investis dans la programmation.
Près de 200 auteurs seront en débats ou entretiens.
Un hommage à Jean d’Ormesson….

 

~~~~~~~~~~~~

Rendez-vous sous le chapiteau place Carrière :
vendredi 7 septembre de 9h à 19h,
samedi 8 et dimanche 9 septembre de 10h à 19h.


Les auteurs présents sous le chapiteau – ici

~~~~~~~~~~~

Les rencontres, dédicaces, lectures… seront très nombreuses, consultez la liste exhaustive ici

 

Pour vous mettre l’intelligence en ébullition, voici les grands rendez-vous du week-end !

En accès libre, mais dans la limite des places disponibles.


Les grands rendez-vous du samedi 8 septembre 2018

NOUVEAU – Black Saturday… Le Samedi c’est Polar !
Le public nancéien pourra venir à la rencontre de ses auteurs de polar favoris sur un nouveau lieu : le Tribunal administratif ouvre en effet ses portes au Livre sur la Place pour une série de rencontres sous le signe du mystère et du suspens. Parmi ces auteurs, Karine Giebel viendra parler de « Toutes blessent, la dernière tue » (Belfond) avec Jérémy Fel, Jacques Ravenne, François-Xavier Dillard, Maud Tabachnik, Sandrine Collette, Hervé Commère, Frédéric Paulin, Romain Slocombe seront aussi à Nancy pour ce week-end du Livre.

10h – Inauguration de la Rue Edmonde Charles-Roux
dans Nancy Grand Cœur par Laurent Hénart, Maire de Nancy, et André Rossinot, Président de la Métropole du Grand Nancy, en présence des Académiciens Goncourt et de leur Président Bernard Pivot.  Rendez-vous entre le Pont des Fusillés et le boulevard Joffre.

10h au Palais du Gouvernement
Entretien avec Yasmina Khadra animé par Karine Papillaud, journaliste.
Auteur incontournable de la rentrée littéraire, Yasmina Khadra fidèle à Nancy présente son tout nouveau roman Khalil (Julliard), s’infiltrant cette fois dans la peau d’un kamikaze. Une immersion vertigineuse.

11h dans le Salon de la Préfecture
Table ronde :  « Au nom des miens »
Nos pères, nos mères, nos frères : toutes les familles construisent et déconstruisent notre individualité. Pour l’écrivain, c’est aussi parfois la source de l’imaginaire.
Cette table ronde réunira Eric Fottorino (Dix-sept ans, Gallimard), Olivia de Lamberterie (Avec toutes mes sympathies, Stock) et Laurent Seksik (Un fils obéissant, Flammarion) et sera animée par Elise Lépine, journaliste.

PRIX – 11h à l’Opéra national de Lorraine
Goncourt de la Biographie Edmonde Charles-Roux
L’Académie Goncourt remet, depuis 1980 dans le cadre du Livre sur la Place le Goncourt de la Biographie à Nancy. Ce prix est doté de 4 500 € par la Ville de Nancy. Le Goncourt de la biographie/Edmonde Charles-Roux a été attribué, le 5 juin, à Denis Demonpion pour Salinger intime: Enquête sur l’auteur de L’Attrape-cœurs paru chez Robert Laffont.

11h au Palais du Gouvernement
Table ronde : « La brutalité du monde »
L’Histoire se répète indéfiniment dit-on, pour le meilleur parfois, plus souvent pour le pire. La brutalité, la violence et la loi du plus fort rattrapent elles toujours le destin des Hommes ?
Cette table ronde réunira Metin Arditi (Carnaval noir, Grasset), Sophie Divry (Trois fois la fin du monde, Notabilia) et Serge Joncour (Chien-Loup, Flammarion) et sera animée par Sophie Quetteville.

POLAR – 11h dans la Salle d’Audience du Tribunal Administratif
Conversation : « Derrière les portes closes »
Quand les portes se referment sur les foyers au-dessus de tout soupçon, il se passe parfois des choses qui vous feraient frémir au plus profond de votre être ! Assistez à la conversation « Derrière les portes closes » entre l’auteure phénomène de ce printemps, Karine Giebel (Toutes blessent, la dernière tue, Belfond), et le troublant Jérémy Fel (Héléna, Rivages). Une rencontre animée par Baptiste Liger, Rédacteur en chef du magazine Lire

11h dans l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts
Table ronde : « Quartiers libres »
Nostalgiques, facétieux, ironiques ou tendres, six dessinateurs de talent racontent un quartier de Nancy. Grâce à l’initiative de Stéphane Godefroid, directeur de la librairie La Parenthèse et éditeur de cet album, le vivier créateur extrêmement actif de la cité est mis en lumière avec talent. Trois de ces auteurs, Thierry Martin, Zoé Thouron et Olivier Romac seront interviewés par la plus nancéienne des romancières, Elise Fischer.

PRIX – 11 h au Forum France Bleu – Ville de Nancy
Prix des Libraires de Nancy – Le Point

Le prix des libraires de Nancy – Le Point, récompense le coup de cœur de l’Association des librairies « Lire à Nancy » et de la rédaction du Point à l’occasion du Livre sur la place. Très attendu par le monde littéraire et de bon augure, le Prix des Libraires – Le Point a couronné, depuis plusieurs années, nombre d’auteurs (Alice Zeniter, Pierre
Lemaitre, Lydie Salvayre, Mathias Énard, Jean-Baptiste Del Amo) qui se sont vus décerner quelques semaines plus tard les prix les plus prestigieux de la rentrée littéraire. Cette année, figurant dans une liste de 13 romans, c’est Pauline Delabroy-Allard qui remporte l’adhésion du jury avec son premier roman « Ça raconte Sarah » aux Editions de Minuit.

11h30 au Forum France Bleu – Ville de Nancy
Delphine de Vigan
La romancière pour laquelle 800 personnes s’étaient pressées salle Poirel cet hiver lors de la parution de son nouveau roman « Les loyautés » (JC Lattès) avait promis de revenir pour le Livre sur la Place. Promesse tenue. Delphine de Vigan est notamment l’auteur de No et moi, (plus de 500 000 exemplaires vendus, Prix des Libraires 2008, adapté au cinéma par Zabou Breitman), des Heures souterraines (2009, 150 000 exemplaires vendus), adapté pour Arte par Philippe Harel et de Rien ne s’oppose à la nuit, (2012, plus d’un million d’exemplaires vendus), Prix Fnac, Grand prix des lectrices de Elle et Renaudot des lycéens. D’après une histoire vraie en 2015  a été couronné par le prix Renaudot et le prix Goncourt des lycéens et adapté au cinéma l’an passé par Roman Polanski. Ses livres sont traduits dans le monde entier.
Cet entretien sera animé par Sarah Polacci de France Bleu.

PRIX – 12h sur le Forum France Bleu – Ville de Nancy
Prix Stanislas

Le Livre sur la Place s’est associé à Groupama pour lancer le « Prix Stanislas » récompensant l’auteur du meilleur premier roman de la rentrée littéraire. Ce prix a pour vocation de mettre en lumière un premier roman au cœur d’une rentrée littéraire qui rend la visibilité des primo-romanciers chaque année plus ardue !   Le prix sera remis en présence du Jury et de sa présidente 2018, Leïla Slimani.
La lauréate 2018 est Estelle-Sarah Bulle pour Là où les chiens aboient par la queue (Liana Lévi). Intensément romanesque, porté par une langue bluffante d’inventivité, Là où les chiens aboient par la queue embrasse le destin de toute une génération d’Antillais pris entre 2 mondes.

PRIX – 12h dans le Studio France Bleu place de la Carrière
Feuille d’Or de Nancy – Prix des Médias France Bleu Lorraine – L’Est Républicain – France 3 Grand Est

Ce prix récompense un écrivain du Grand Est dont le roman va marquer nationalement la rentrée littéraire et est attribué par la rédaction des 3 grands médias de la région. L’écrivain Nicolas Mathieu est le lauréat 2018 de la Feuille d’or pour son nouveau roman, Leurs enfants après eux (Actes Sud).

12h dans le Grand Salon de l’Hôtel de Ville
Entretien « France Bleu » : Claire Chazal
Puisque tout passe (Grasset)… Sous le pavillon mélancolique d’un vers d’Apollinaire, la journaliste Claire Chazal rassemble ses souvenirs, ses secrets, ses joies, ses solitudes. Des fragments de vie réunis par un maître-mot, la sincérité.
Cet entretien est animé par Mathieu Barbier.

12h dans le Salon de la Préfecture
Table ronde : « Femme, puissance créatrice »
Gwenaëlle Aubry (La Folie Elisa, Mercure de France), Simonetta Greggio (Elsa mon amour, Flammarion) et Maylis de Kerangal (Un monde à portée de main, Verticales) seront rassemblées dans une table ronde animée par Florence Bouchy, journaliste au Monde des Livres. Ces auteures pénètrent dans les arcanes du génie créateur féminin et de ses affres.

12h au Palais du Gouvernement
Entretien avec Joann Sfar : « Le chat et l’écrivain »
C’est avec une double actualité que Joann Sfar revient à Nancy pour rencontrer son public. En septembre paraîtra chez Dargaud le 8ème tome du « Chat du Rabin », mais aussi un roman chez Albin Michel sous le titre « Modèle vivant ».
Le dessinateur et romancier parlera de son oeuvre lors d’une rencontre suivie d’une dédicace sous le chapiteau pour le plus grand bonheur de ses fans.
Cet entretien sera animé par Sophie Quetteville.

CARTE BLANCHE – 14h dans le Grand Salon de l’Hôtel de Ville
Eric-Emmanuel Schmitt au piano
En rencontre autour de son dernier livre « Madame Pylinska et le secret de Chopin » (Albin Michel), Eric-Emmanuel Schmitt répond à la question « l’oeuvre d’un musicien de génie peut-elle enchanter toute une vie ? » Il accompagnera son entretien d’intermèdes au piano et jouera… Chopin bien sûr !
Rencontre animée par Valérie Susset, journaliste à L’Est Républicain
Valérie Susset (Journaliste L’Est Républicain)

14h dans le Salon de la Préfecture
Table ronde : « La rentrée Elle »
La rédaction du Magazine Elle nous livre ses coups de cœur féminins :
Julie Estève (Simple, Stock), Diane Mazloum (L’âge d’or, JC Lattès), Vanessa Schneider (Tu t’appelais Maria Schneider, Grasset) et Emilie de Turckheim (Le Prince à la petite tasse,Calmann-Lévy).

14h dans le Palais du Gouvernement
Table ronde : « Rentrée Transfuge »
Les choix de « La revue qui a choisi le camp de la culture » : Anton Beraber (La Grande Idée, Gallimard), Christophe Boltanski (Le guetteur, Stock), Nathalie Léger (La robe blanche, POL) et Ingrid Thobois (Miss Sarajevo, Buchet Chastel)
Cette table ronde sera animée par Oriane Jeancourt Galignani, rédactrice en chef Littérature du magazine Transfuge

POLAR – 14h dans la Salle d’Audience du Tribunal Administratif
Table ronde : « Roman noir et grande Histoire »
L’Histoire est le levier des plus passionnantes intrigues romanesques. Les auteurs de thrillers et de romans noirs s’en emparent pour le plus grand bonheur de leurs lecteurs !
Frédéric Paulin (La guerre est une ruse, Agullo), Jacques Ravenne (Le Triomphe des ténèbres, JC Lattès) et Romain Slocombe (Sadorski et l’ange du péché, Robert Laffont) se retrouveront dans une table ronde animée par Baptiste Liger, directeur de la rédaction du Magazine Lire.

BD – 14h dans l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts
Conversation : « L’écrivain et la dessinatrice »

C’est avec la rencontre de la dessinatrice Zeina Abirached que Mathias Enard, Prix Goncourt 2015, devient scénariste de bande dessinée avec l’album « Prendre refuge » (Casterman). Ils parlent de leur travail commun pour la première fois à Nancy.
Cet échange sera animé par Florence Bouchy, journaliste
L’écrivain et la dessinatrice

14h30 à l’Opéra national de Lorraine
Rencontre « Le Point » : Salman Rushdie

À l’occasion de la parution le 7 septembre de son nouveau roman « La Maison Golden » (Actes Sud), Salman Rushdie s’entretiendra avec Christophe Ono-dit-Biot, directeur adjoint de la rédaction du Point. Le célèbre auteur des « Versets sataniques », mais aussi de « Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits », « Shalimar le clown » ou encore « La terre sous ses pieds », est une personnalité incontournable de la scène littéraire internationale et une figure emblématique de la résistance intellectuelle contre l’intégrisme religieux.
Le temps d’une rencontre exceptionnelle, Salman Rushdie partagera avec le public son univers littéraire et son regard perspicace sur le monde contemporain.
Marguerite Capelle (interprète)
Dédicaces dans le Péristyle de l’Opéra

PRIX – 15h au Forum France Bleu – Ville de Nancy
Le Prix du Livre Environnement de la Fondation Veolia

Son prestigieux jury, dont la présidente est Roselyne Bachelot, ancien Ministre, rassemble des écrivains, des spécialistes de l’environnement et des personnalités qualifiées engagées dans les actions en faveur du développement.
Le prix 2018 a été attribué à Pablo Servigne et Gauthier Chapelle pour L’Entraide, l’autre loi de la jungle (Les Liens qui Libèrent). Pour sa treizième année, le Prix Livre Environnement, seule reconnaissance littéraire liée aux grands enjeux de l’environnement, privilégie l’originalité, la diversité des formes littéraires et des sujets abordés ainsi que la vocation pédagogique.
Mention Jeunesse :
Peter Wohlleben pour Écoute les arbres parler, à la découverte de la forêt (Michel Lafon)

15h au Muséum-Aquarium – Les Sciences sur la Place
« Causerie scientifique » sur le thème « Vins et café : cultivez votre santé »
Le vin et le café : ces deux substances nous fascinent… Mais connaissons-nous vraiment l’origine de ces produits, leurs étapes de transformation, de commercialisation ? La science nous éclaire et nous apporte des réponses. L’échange entre Jean-Louis Escudier (De l’œnologie à la viticulture, Quae) et Astrid Nehlig (Café et Santé : Tout sur les multiples vertus de ce breuvage, EDP Sciences) sera animé par Nathalie Milion.

15h au Palais du Gouvernement
Table ronde : « Nos guerres intimes »

Le monde est à notre image. Les tensions qui habitent les foyers, les couples ou les groupes d’amis sont souvent celles qui font le terreau des guerres les plus universelles. Cet échange entreEmmanuelle Bayamack-Tam (Arcadie, POL), François Bégaudeau (En Guerre, Verticales) et Emilie Frèche (Vivre ensemble, Stock) sera animé par Elise Lépine, journaliste.

POLAR – 15h dans la Salle d’Audience du Tribunal Administratif
Conversation : « Esprit criminel »
Le crime est le fruit maudit des esprits les plus torturés. Entrez dans l’imaginaire de deux écrivains qui ont le secret des intrigues les plus folles : François-Xavier Dillard (Réveille-toi ! , Belfond) et Maud Tabachnik (Scène de crime, De Borée) dans le cadre d’un échange animé par Baptiste Liger, directeur de la rédaction du Magazine Lire.

CARTE BLANCHE – 15h dans l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts
Paule Constant, du roman à la BD

Le dessinateur Barroux s’est emparé du roman de Paule Constant « Des chauves-souris, des singes et des hommes » (Gallimard) et a sublimé son magnifique texte par une explosion de couleurs. L’échange entre deux créateurs au sommet de leur art, sera animé par Florence Bouchy, journaliste au Monde des Livres. Une exposition est présentée sous les arcades du Palais du Gouvernement.

15h30 dans le Grand Salon de l’Hôtel de Ville
Entretien : Marc Lévy

Cela faisait longtemps que Nancy n’avait pas eu le plaisir d’accueillir Marc Levy, le plus New Yorkais des auteurs
français. Le voici de retour, à l’occasion de la parution en mai chez Robert Laffont de son nouveau roman « Une fille
comme elle ». Le public pourra le rencontrer en dédicace sous le chapiteau, mais aussi lors d’une grande rencontre.
Toujours dans le cadre du Livre sur la Place et plus particulièrement des opérations à l’attention des publics empêchés, Marc Levy se rendra également le vendredi après-midi au Centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville pour échanger avec les détenus.
Cet entretien sera mené par Karine Papillaud, journaliste.

15h30 dans le Salon de la Préfecture
Table ronde : « Rester vivant »

Courage ou folie ? Passion ou désespérance ? Qu’ils soient militaires, photographes ou reporters de guerre, les personnages des trois auteurs présents à la table ronde « Rester vivant » posent la question du choix d’une vie qui se met au service du danger.
Cette table ronde avec l’auteure américaine Lea Carpenter (Onze jours, éd. Gallmeister), le Goncourt 2012 Jérôme Ferrari (A son image, Actes Sud) et le grand reporter Jean-Baptiste Naudet  (La Blessure, L’Iconoclaste) sera animée par Sophie Quetteville
Interprète : Philippe Beyvin

16h au Muséum-Aquarium
Entretien : « Murmurer à l’oreille des arbres… »

Guide forestier, le Vosgien Eric Brisbare a parcouru les plus belles forêts du monde et pratique la sylvothérapie depuis des années. Conteur-né, il vous dévoilera la force et les secrets bienveillants des arbres que l’on retrouve dans (Un bain de forêt, Marabout)
Cet entretien sera animé par Jean-Christophe Erbstein.
Dédicaces sur site

16h au Palais du Gouvernement
Entretien « Transfuge » – « Fondation Michalski »

Stefan Hertmans est l’un des intellectuels flamands les plus importants et les plus fascinants de sa génération. Essayiste, dramaturge, romancier, poète, cet auteur néerlandophone (mais il parle Français) de renommée internationale est originaire de Gand, en Belgique. Écrivain engagé, intellectuel à l’écoute du monde, il a été récompensé par les plus hautes distinctions littéraires de son pays.Il publie en cette rentrée son tout nouveau roman traduit en français (Le Cœur converti, Gallimard) et nous fait l’honneur de sa présence pour une unique rencontre.
Cet entretien sera animé par Oriane Jeancourt Galignani, rédactrice en chef Littérature de la revue Transfuge.
Séance de dédicace

16h dans l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts
Conversation : « San-Antonio en voit de toutes les couleurs »

Michaël Sanlaville, le dessinateur d’Hollywood Jan et de Lastman s’empare du plus célèbre commissaire français en adaptant San-Antonio en BD (San-Antonio chez les Gones, Casterman). L’écrivain Daniel Picouly (Quatre-vingt-dix secondes, Albin Michel) voue un véritable culte à l’enquêteur gouailleur au cœur d’artichaut. Le temps d’une rencontre, ils partageront leur passion.
Cette rencontre sera animée par Gérard Bonos, journaliste

CARTE BLANCHE – 17h dans le Grand Salon de l’Hôtel de Ville
Pierre Assouline dialogue avec son ami Javier Cercas

Pierre Assouline a choisi de dialoguer avec l’un des auteurs qu’il admire le plus, il lui a d’ailleurs consacré une entrée dans son « Dictionnaire amoureux des écrivains« . Écrivain, traducteur et chroniqueur pour le célèbre journal El País, Javier Cercas est traduit dans plus de trente langues et publie à la rentrée « Le Monarque des ombres » (Actes Sud).
Cet échange sera animé par Christophe Ono-dit-Biot, Directeur adjoint de la rédaction du Point.

17h dans le Salon de la Préfecture
Conversation : « Guerre et Paix »

Le fanatisme religieux et l’extrémisme politique sont-ils le signe d’un essoufflement de la démocratie ? Celui d’un renoncement ? Entre guerre et paix, les écrivains interrogent et alertent faisant de la fiction l’arme absolue de la liberté de penser. Cet échange entre Valérie Manteau (Le Sillon, Le Tripode) et Boualem Sansal (Le Train d’Erlingen ou La métamorphose de Dieu, Gallimard) sera animé par Baptiste Liger, Directeur de la rédaction du Magazine Lire.

17h au Palais du Gouvernement
Conversation : « Les vestiges du passé »

Ce que nous oublions ou renions de notre passé ne peut disparaître. Il habite les personnages et influe sur leur avenir.
Cet échange entre Olivier Adam (La Tête sous l’eau, Robert Laffont) et Cloé Korman (Midi, Seuil) sera animé par Elise Lépine, journaliste.

18h au Palais du Gouvernement – Les Sciences sur la Place
« Causerie scientifique » sur le thème « Explorations, découvertes … et si le hasard faisait bien les choses« 
Cet échange entre Katia Astafieff (L’aventure extraordinaire des plantes voyageuses, Dunod) et Danièle Bourcier (C’est quoi la sérendipité ? 80 découvertes dues au hasard qui ont bouleversé le cours de l’histoire, Courrier du livre), sera animé par Nathalie Milion de France Bleu.

18h15 dans le Salon de la Préfecture
Rencontre / Lecture avec Philippe Torreton

S’il mène une brillante carrière entre théâtre et cinéma, Philippe Torreton fait aussi partie des comédiens qui sont des écrivains. Avec Jacques à la guerre (Plon) il confirme encore ce talent et nous emmène dans un univers fait d’humanité et d’émotions.
Cette rencontre sera animée par Karine Papillaud, journaliste
Dédicaces sur site

SOIRÉE GONCOURT – 19h30-21h à l’Opéra national de Lorraine
Lectures  avec Isabelle Carré, Bernard Pivot, Didier Decoin, Françoise Chandernagor, Patrick Rambaud, Paule Constant, Pierre Assouline, Tahar ben Jelloun, Virginie Despentes, Philippe Claudel
Colette, Louis Aragon, Jean Giono, Jules Renard, Raymond Queneau … seront lus par chacun des académiciens Goncourt, en lien avec la comédienne Isabelle Carré. Tous rendent hommage à ces écrivains qui les ont précédés comme académiciens et au « couvert » duquel ils sont chez Drouant.
Cette soirée sera animée par Françoise Rossinot

21h dans le Grand Salon de l’Hôtel de Ville
Lecture – Spectacle avec Isild Le Besco, Elodie Bouchez et Lolita Chammah

De son recueil de nouvelles (S’aimer quand même, Grasset), l’actrice Isild Le Besco, créatrice dans l’âme, fait une performance qui nous entraîne au cœur de l’intimité complexe, douloureuse et magnifique des femmes.  Avec Elodie Bouchez et Lolita Chammah, elles forment un trio magnétique dont la grâce et l’émotion subjuguent.
Dédicaces sur site

 

Les grands rendez-vous du dimanche 9 septembre

 

 

La poésie s’empare de vos dimanches
Si le polar s’impose le samedi au Tribunal administratif, nos dimanches réclament plus de douceur. Le temps suspend son vol et vous invite à rêver en compagnie des poètes. Les Éditions Bruno Doucey et Faï Fioc présenteront leurs auteurs.

CARTE BLANCHE – 10h30 dans le Grand salon de l’Hôtel de Ville
Françoise Chandernagor analyse le roman historique
L’Académicienne nous emmène à la découverte de ce genre littéraire qui lui tient particulièrement à coeur et dont elle a le secret. Elle a choisi d’échanger avec trois romanciers de la rentrée littéraire aux styles très différents : Clara Dupont-Monod, auteur de « La révolte » (Stock), Camille Pascal, auteur de « L’été des quatre rois » (Plon), et Daniel Picouly, auteur de « Quatre-vingt-dix secondes » (Albin Michel). Cette table ronde sera animée par Gérard Bonos, journaliste.
Françoise Chandernagor, Clara Dupont-Monod, Camille Pascal, Daniel Picouly
Gérard Bonos

Dictée pour les nuls
11h dans l’amphithéâtre du Muséum-Aquarium

Dictée « La Dictée pour les nuls »
La Dictée pour les Nuls lue par Alain Mabanckou
Cette année encore, grâce à la collaboration des éditions First et sous la houlette de l’éminent professeur de français et auteur de « La Dictée pour les nuls », Jean-Joseph Julaud, le public du Livre sur la Place pourra tester ses connaissances en orthographe de manière ludique ! Le temps d’une dictée, lue par l’écrivain Alain Mabanckou, chacun pourra retourner sur les bancs de l’école – ou plutôt du Muséum-Aquarium – pour se mesurer au texte composé par le malicieux professeur.
Des livres à gagner et un premier prix offert par le Centre Commercial Saint-Sébastien et les Vitrines de Nancy.
En Facebook Live par France 3 Lorraine
13h30 au Forum France Bleu – Ville de Nancy, au cœur du jardin du livre, devant le chapiteau
Remise des prix « La Dictée pour les nuls » + Dictée juniors

11h à l’Opéra National de Lorraine
Le Grand Entretien de Franz-Olivier Giesbert – Le Point : « Boris Cyrulnik »

Boris Cyrulnik, qui présida le Livre sur la Place en 2004, revient à Nancy le temps d’une rencontre et d’une dédicace. Le célèbre neuropsychiatre et éthologue aussi respecté par ses pairs qu’admiré du grand public évoquera son dernier essai avec Franz-Olivier Giesbert « Psychothérapie de Dieu » (Odile Jacob) dans lequel il met le divin sur le divan !
Dédicaces dans le péristyle de l’Opéra.

11h au Palais du Gouvernement
Table ronde : « La fin d’une époque »

Le passage du 19ème au 20ème siècle, l’hiver 78-79 des grèves en Grande-Bretagne, l’ère Mitterrand, les années 90 et leurs espoirs déchus, quatre écrivains racontent ces moments charnières de l’Histoire qui bouleversent les vies de leurs personnages comme le monde entier. Jérôme Chantreau (Les enfants de ma mère, Les Escales), Nicolas Mathieu (Leur enfants après eux, Actes Sud), Thomas B. Reverdy (L’Hiver du mécontentement, Flammarion) et Antonin Varenne (La toile du monde, Albin Michel)
Cette table ronde sera animée par Florence Bouchy, journaliste.

POÉSIE – 11h dans la Salle d’Audience du Tribunal Administratif
Table ronde : « Les éditions Faï Fioc présentent… »

Implantées en Lorraine, les éditions Faï Fioc publient de la poésie contemporaine et sont pour la première fois sous le chapiteau du Livre sur la Place. Le temps d’une rencontre, son directeur, Jean-Marc Bourg et les auteurs Armand Dupuy et Jean-Christophe Belleveaux présenteront sa ligne éditoriale et leurs tous nouveaux recueils de poèmes.
Cette table ronde sera animée par Baptiste Liger, directeur de la rédaction du Magazine Lire

11h dans l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts
Table ronde : « Suaire »

Les romanciers et cinéastes Gérard Mordillat et Jérôme Prieur présentent le deuxième tome de leur trilogie (Suaire, Turin 1898, Futuropolis), dessins d’Eric Liberge. Le suaire est-il une relique sacrée venue du premier siècle de notre ère, qui prouverait l’existence du Christ ? Ou un artifice fabriqué de toutes pièces pour abuser et asservir ceux qui veulent croire ?
Cette table ronde sera animée par Karine Papillaud, journaliste

12h dans le Grand Salon de l’Hôtel de Ville
Rencontre « Revue des Deux Mondes » : Alain Duhamel

Il a interviewé les plus grandes figures politiques de ces 50 dernières années. Redoutable éditorialiste, Alain Duhamel,
de l’Institut, se confie rarement. Journal d’un observateur (L’Observatoire) relate les inestimables mémoires d’un
homme qui a observé l’Histoire de la Ve République depuis les premières loges.
Cet entretien sera animé par Valérie Toranian, directrice de la rédaction de la Revue des Deux Mondes

12h dans le Salon de la Préfecture
Entretien : Yann Queffelec

« Toi chéri, tu as une gueule d’écrivain ! ». C’est en ces termes que Françoise Verny, la « papesse » de l’édition française interpelle le tout jeune marin Yann Queffélec. Avec « Naissance d’un Goncourt » (Calmann-Lévy), l’écrivain revient sur ses débuts et sur une figure incontournable du monde littéraire.
Cet entretien sera animé par Elise Lépine, journaliste

14h dans le Grand Salon de l’Hôtel de Ville
Conversation : Philippe Claudel et Jean-Christophe Rufin

Rencontre au sommet entre deux grands romanciers passionnés de montagne ! De celle-ci il sera forcément question au cours de leur conversation. Mais Jean-Christophe Rufin qui vient de publier Le Suspendu de Conakry (Flammarion) et Philippe Claudel avec L’Archipel du Chien (Stock) évoqueront aussi, sans nul doute, le monde, les migrations. Le roman est-il le meilleur vecteur de réflexion ? Avec eux, c’est certain.
Animée par Pascal Salciarini, directeur départemental de L’Est Républicain

14h dans le Salon de la Préfecture
Table ronde : « Rien n’arrête l’art »

Contre la guerre, contre les idées reçues, contre la vie elle-même, l’art trouve toujours un chemin pour exister. Jean-Daniel Baltassat(La tristesse des femmes en mousseline, Calmann-Lévy), et Adrien Bosc (Capitaine, Stock) et Michèle Fitoussi (Janet, JC Lattès) débattront dans une table ronde animée par Valérie Susset, journaliste.

14h au Palais du Gouvernement
Table ronde : « Ces lieux qui stimulent l’imaginaire de l’écrivain »

Les lieux exercent une influence autant sur nos vies que sur celles des personnages de roman. Ils modifient les angles de vue, portent ou détruisent ceux qui les habitent, et racontent, presque toujours, une histoire. Seraient-ils des personnages à part entière ? Laurence Cossé (Nuit sur la neige, Gallimard), Tiffany Tavernier Roissy(Roissy, Sabine Wespieser) et François Vallejo (Hôtel Waldheim, Viviane Hamy) débattront dans une table ronde animée par Sophie Quetteville.

POÉSIE – 14h dans la Salle d’Audience du Tribunal Administratif
Table ronde : « Plaidoyer pour une poésie engagée »

Bruno Doucey et Murielle Szac présenteront quelques livres de leur maison d’édition en faisant entendre des textes de femmes de l’anthologie Beat génération. Puis, Caroline Boidé évoquera son Kaddish pour l’enfant à naître, écrit après les attentats du Bataclan avec Vénus Khoury-Ghata.
Cette table ronde sera animée par Florence Bouchy, journaliste
Dédicaces sur site

BD – 14h à l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts
Conversation : « Les mots ont une histoire »

Décortiquant l’origine des mots, Dominique Roques et Alexis Dormal transforment leur étymologie en histoires aussi tendres, drôles qu’instructives. Avec le sémillant professeur, Jean-Joseph Julaud, pour qui le français n’a pas de secret, c’est la rencontre joyeuse entre la BD et les trésors de notre langue qui s’illustre. Alexis Dormal et Dominique Roques (L’étymologie avec Pico Bogue, Dargaud) et Jean-Joseph Julaud (Victor Hugo en un clin d’œil, First)
Cette conversation sera animée par Karine Papillaud, journaliste

15h au Palais du Gouvernement
Table ronde : « ces destins qui traversent l’histoire »

Quand les romanciers inscrivent le destin de leurs personnages dans le vaste décor de l’Histoire…
Une table ronde avec Stefan Brijs (Taxi Curaçao, Héloïse d’Ormesson), Anne-Marie Garat (Le Grand Nord-Ouest, Actes Sud) et Gauz (Camarade Papa, Le Nouvel Attila)
Cette table ronde sera animée par Baptiste Liger, rédacteur en chef du Magazine Lire
Interprète : Daniel Cunin

15h dans la Salle d’Audience du Tribunal Administratif – ANNULATION
Entretien : Vénus Khoury-Ghata

BD – 15h dans l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts
Table ronde : « Casterman, le roman s’écrit aussi en bande dessinée »

Dans le monde anglo-saxon, on fait naître le graphic novel avec A with God de Will Eisner (1978) et Maus d’Art Spiegelman (1986 et 1991). Mais si l’on parle de roman en bande dessinée, c’est La Ballade de la mer salée d’Hugo Pratt qui s’impose, dès 1967 en Italie et en 1975 dans le monde francophone. À suivre, créé par Casterman en 1978, marque « l’irruption sauvage de la bande dessinée dans la littérature ». Pendant près de vingt ans, le magazine va privilégier l’ampleur narrative, publiant de longs récits de Tardi, Forest, Comès, Rochette, Boucq, Schuiten, Ferrandez, de Crécy et beaucoup d’autres.
Après avoir été le directeur artistique du Festival d’Angoulême,Benoît Mouchart est aujourd’hui le directeur éditorial bande dessinée de Casterman. Scénariste des Cités obscures, Benoît Peeters a vécu de près l’aventure du magazine À suivre. Il est aussi le biographe de personnages aussi différents qu’Hergé, Paul Valéry et Jacques Derrida.
Cette table ronde est animée par Elise Lépine, journaliste

15h15 dans le Grand Salon de l’Hôtel de Ville
Conversation : Alain Mabanckou – Dany Laferrière

La littérature et l’amitié les unissent. Ardents défenseurs de la langue française, orateurs exceptionnels, ils étaient faits pour se rencontrer. Leurs romans nous emportent au cœur de leurs origines, dans ces pays si loin de nous et qui pourtant sont pétris d’une seule et même humanité. Cette conversation entre Alain Mabanckou « Les cigognes sont immortelles » (Seuil) et Dany Laferrière de l’Académie française, « Pays sans chapeau » (Zulma) sera animée par Pierre Vavasseur, journaliste (Le Parisien).

15h30 dans le Salon de la Préfecture
Conversation : « Comme au cinéma »

Après en avoir été le président de 2001 à 2014, Gilles Jacob (Dictionnaire amoureux du Festival de Cannes, Plon) est aujourd’hui l’intarissable mémoire du Festival de Cannes. Didier Decoin de l’Académie Goncourt (Le Bureau des jardins et des étangs, Stock) écrivain et scénariste, fils du cinéaste Henri Decoin est, quant à lui, tombé dans la marmite du cinéma quand il était petit. Cette rencontre sous les étoiles sera animée par Karine Papillaud, journaliste

16h au Palais du Gouvernement
Conversation : « Plus vite, plus haut, plus fort »

Le sport est un engagement, un défi, un surpassement de soi. Une communion du corps et de l’âme. Une source intarissable d’inspiration pour les romanciers. Guy Boley (Quand Dieu boxait en amateur, Grasset) et Jean Hatzfeld (Deux mètres dix, Gallimard)
Cette conversation sera animée par Baptiste Liger, directeur de la rédaction du Magazine Lire.

16h dans l’Auditorium du Musée des Beaux-Arts
Entretien : Élise Fischer

Avec (Les femmes des terres salées, Calmann Lévy), Elise Fischerentraîne ses lecteurs en 1857, dans le monde des salines de Lorraine. Une saga familiale, pleine de rebondissements, dont elle a le secret.
Cet entretien sera conduit par Sophie Quetteville

16h30 dans le Grand Salon de l’Hôtel de Ville
Grande Rencontre : R.J. Ellory

L’écrivain britannique R.J. Ellory fait partie de ces auteurs qui ne sont pas adeptes du manichéisme. Faisant volontiers de ses personnages des antihéros habités par le doute, il reconnait en chacun de nous la capacité de révéler une part d’ombre et de lumière. C’est probablement ce qui fait la force de ses intrigues : des personnages tiraillés entre le bien et le mal dans un monde qui ne donne aucun repère pour les aider à faire un choix. Essentiellement situées dans la ville de New York qui, plus que toute autre ville, illustre à merveille cette dualité, ses intrigues ont conquis des millions de
lecteurs et blanchi bon nombre de leurs nuits ! Son tout nouveau roman, « Les fantômes de Manhattan », est paru en juin aux éditions Sonatine.
Cette Grande Rencontre sera animée par Élise Lépine, journaliste.
Marguerite Capelle (Traductrice)

16h30-17h30 – Salon de la Préfecture
Entretien : « La République des traîtres »

De tout temps, la trahison fait partie de l’histoire des hommes, et la politique en est une des plus flagrantes démonstrations ! Le célèbre éditorialiste est l’un des auteurs de cet ouvrage collectif qui retrace l’histoire des plus grandes trahisons de la Vème République. (La République des traîtres, Tallandier)
Cet entretien sera animé par Florence Bouchy, journaliste au Monde des Livres
Dédicaces sur site

18h30 à l’Opéra national de Lorraine
Lecture de clôture : Isabelle Adjani & Lambert Wilson

Dédicaces dans le péristyle de l’Opéra
Deux immenses stars nous font l’honneur de clore ce 40ème Livre sur la Place : le temps d’une soirée, Isabelle Adjani et Lambert Wilson vont incarner sur la scène de l’Opéra la correspondance amoureuse, artistique et intellectuelle qui relia Albert Camus et Maria Casarès jusqu’à la veille de la mort de l’écrivain. Un moment inoubliable.
«  Un temps viendra où malgré toutes les douleurs nous serons légers, joyeux et véridiques »
Albert Camus à Maria Casarès, 26 février 1950. Cette correspondance a été récemment publiée en 2017 par Catherine Camus, aux éditions Gallimard.
Isabelle Adjani et Lambert Wilson pour Albert Camus et Maria Casarès – Correspondance (1944-1959) (Gallimard – Livre audio)
Coordination artistique et choix des lettres : Valérie Six
Une version longue a été enregistrée pour Gallimard.

~~~~~~~~~~~~~~~~

et le programme complet des 3 jours à ouvrir  – ici


et aussi

Le site du Livre sur la place Accueil –  ici

Les actus – ici

 

~~~~~~~~~~~~

   A vous de lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *