Si je vous dis méthode Coué !

Créé le 

Le bonheur n’attend pas !

emile coué rue jeanne d'arc nancy

Lorsque Émile Coué (1857-1926), troyen d’origine, investit en 1910 la demeure bourgeoise sise 198 rue Jeanne d’Arc à Nancy, il n’arrive pas en terre inconnue.

nancy-tourisme-magazine-9

Le numéro 9 du magazine Nancy Tourisme, sorti aujourd’hui 12 septembre, consacre 4 pages à Emile Coué …

emile-coue-nancy

Introduit auprès de la société influente locale par sa femme Lucie Lemoine (fille du célèbre horticulteur Victor Lemoine) qu’ il épouse en 1884, il entretient également depuis 1886 des relations professionnelles, ponctuées de visites et de conférences suivies à la Faculté de Médecine, avec d’éminents scientifiques nancéiens comme le docteur Ambroise-Auguste Liébeault ou le professeur Hippolyte Bernheim, thérapeutes réputés pour leurs méthodes d’hypnose.

Pour autant, malgré ces échanges, la pertinence des travaux de Coué est loin de faire immédiatement l’unanimité.
Il faut attendre 1923 avant que sa ville d’adoption ne lui rende officiellement hommage par la voix de son maire Henri Mengin qui le qualifie de « bienfaiteur de l’ humanité ».

 

emile-coue-statue-nancy   londres-emile-coue

Admiré à l’ étranger mais longtemps mésestimé, voire caricaturé en France , le psychothérapeute Émile Coué compte historiquement à Nancy et sa région un grand nombre de défenseurs.

 

methode-coue  Le discours de la méthode

Initialement pharmacien de profession, Émile Coué est le père d’une méthode novatrice basée sur la pensée dont s’inspireront par la suite d’ autres disciplines telles que la relaxation thérapeutique ou la sophrologie.

Elle est avant tout fondée sur le développement personnel et le lien étroit – aujourd’hui avéré par les neurosciences – existant entre corps et esprit.

Une maxime qu’ il incitait à répéter 20 fois soir et matin et passée à la postérité résume en quelques mots son essence  : « Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ».

___________________

« Ce n’est pas la volonté qui nous fait agir mais l’imagination. L’autosuggestion consciente nous donne la maîtrise de nous-même « 


2017, année hommage


Aujourd’hui, plus d’un siècle après avoir fait ses premiers pas, la méthode Coué connaît une nouvelle jeunesse notamment en France. Un engagement pour lequel l’association grand nancéienne « Sur les pas de Coué » basée à Villers-lès-Nancy n’hésite pas à monter en première ligne.

L’association « Sur les pas de Coué », ces partisans – et pratiquants – de l’autosuggestion thérapeutique ont souhaité, à l’occasion du 160e anniversaire de la naissance de leur « maître à penser », lui rendre hommage en organisant un congrès international sur la célèbre méthode qui porte son nom et ses applications actuelles.

Après une première rencontre en 2011, 2017 est l’occasion de célébrer le 160e anniversaire de la naissance du psychothérapeute et d’œuvrer pour la reconnaissance publique de ses préceptes par le biais d’un second congrès, prévu du 9 au 11 novembre 2017 à l’Hôtel de Ville de Nancy et à l’amphithéâtre Parisot de la Faculté de Pharmacie, complété tout au long de l’ année par des ateliers d’ initiation, de formation et des conférences…
________________

Merci à l’Office du tourisme de Nancy, pour ces extraits du Magazine Nancy Tourisme – 9.
magazine-nancy-coue

Je vous invite à en savoir plus sur Emile Coué et l’association « Sur les pas de Coué » en lisant l’intégralité du reportage qui lui est consacré sur ce magazine.

nancy-tourisme-magazine-9

Nancy Tourisme – 9 sera disponible gratuitement sur les présentoirs de l’Office du Tourisme de Nancy, sans rupture de stock,  jusqu’à la fin du mois de septembre !

ou en ligne sur le lien suivant – ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *