place Maginot, lieu du « Souvenir »

Créé le 

Combien de fois par semaine traversons-nous la place Maginot, voire combien de fois par jour pour certains ?

statue d epaul dubois nancy le souvenir place maginot alsace lorraine

C’est en lisant ces lignes que nombre d’entre nous, et j’en fais partie, réaliseront qu’il y a encore du travail en matière d’observation !
Combien avoueront qu’ils n’ont jamais vu la statue devant le temple protestant ?

Oui ? c’est pas brillant ! :) encore quelques lignes et nous aurons gagné un peu de culture gé !

Il s’agit d’un groupe en bronze appelé « Le Souvenir », réalisé par le sculpteur français Paul Dubois pour commémorer l’annexion de l’Alsace-Lorraine par l’Allemagne, lors de la guerre de 1870.

statue de paul dubois nancy le souvenir place maginot alsace lorraine


Le monument représente deux jeunes femmes à l’expression triste, assises sur un rocher, et portant les costumes et coiffes traditionnels de leurs régions respectives, l’Alsace et la Lorraine, qu’elles représentent allégoriquement.

L’Alsace, qui se tient droite, le regard dans le lointain, console la Lorraine en l’enlaçant et en lui tenant la main, tandis que la Lorraine est penchée sur elle et que sa tête est appuyée contre son épaule.

L’ensemble repose sur un socle en granit des Vosges.

__________________

Paul Dubois est un sculpteur et peintre français, né à Nogent-sur-Seine le 18 janvier 1829 et mort à Paris en 1905.

Paul Dubois a présenté une maquette en cire du Souvenir au Salon des artistes français de 1899.

Paul Dubois mort en 1905, son œuvre a ensuite été installée à son emplacement actuel en 1910, comme don de sa veuve.

L’auteur avait en effet exprimé avant sa mort la volonté de voir ce groupe placé « dans une des villes frontières de l’Est » Sa veuve avait donc fait cette proposition à la ville de Nancy, qui était à l’époque située à proximité de la frontière franco-allemande, après le traité de Francfort qui avait fait perdre l’Alsace-Lorraine à la France en 1871.

statue de paul dubois nancy le souvenir place maginot alsace lorrainecarte postale Nancy Hier

Le conseil municipal a débattu de cette proposition lors de sa séance du 17 juillet 1908. Mme Dubois avait vu plusieurs emplacements et suggérait celui où se trouve le buste de Grandville par Ernest Bussière, au parc de la Pépinière. Ce projet fut rejeté, mais après la mort de Mme Dubois, son fils accepta l’emplacement de la place Maginot (à l’époque place Saint-Jean). Le choix de cet emplacement est notamment motivé par la proximité de la gare de Nancy.

Cette érection intervient à une époque où la perte de l’Alsace-Lorraine est encore présente dans les mémoires, ainsi que l’illustre également le transfert d’un pavillon alsacien au parc Sainte-Marie lors de l’Exposition internationale de l’Est de la France, l’année précédente.

 

pavillon-alsacien-nancy-1909carte postale Nancy Hier

 

————————-
Le Souvenir a suscité l’adhésion franche de la critique, qui a apprécié « la retenue des personnages et l’émotion qui s’en dégageait ».

Ainsi, à l’occasion de l’exposition de la maquette en cire au Salon de 1899, André Michel en a donné la critique suivante dans le Journal des débats :

Le geste juste, simple et émouvant, M. Paul Dubois l’a trouvé dans le beau groupe de « l’Alsace et de la Lorraine », fragment d’un grand monument rêvé qu’il voudrait consacrer aux Souvenirs de la guerre et qu’il est digne de nous donner. Il a compris que, pour évoquer des souvenirs saignants encore et de si prochaines réalités, les allégories traditionnelles risqueraient d’être froides. L’Alsace, c’est une Alsacienne, et la Lorraine, une fille du cher pays français. Elles sont assises sur un banc, leurs mains s’étreignent silencieusement et leur morne regard interroge l’horizon. Puissent-elles y voir les Français unis dans une pensée commune de justice et d’espérance, et fermer l’oreille aux cris insensés de haine, de proscription et de discorde que le vent d’Ouest leur apporte !

C’est la définition même de l’art « populaire » qui doit, par les formes les plus familières, parler fortement et clairement aux yeux, à l’esprit et au cœur. »

statue de paul dubois nancy le souvenir place maginot alsace lorraine
carte postale Nancy Hier


Quant à nous, il ne nous reste qu’à oublier le moins possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *