elle s’appelle l’épeire diadème, elle habite nos jardins

Créé le 

Dans nos jardins, de passage dans un parc, entre deux végétaux, elle tisse sa toile .
C’est  sans doute la plus fréquente des araignées de nos jardins, elle les cloisonne de grandes toiles bien régulières.

Elle porte sur sur la face dorsale de son abdomen un motif formé de petites tâches blanches en forme de croix bien reconnaissable,  d’où son nom d’araignée porte-croix ou araignée diadème.

epeire-didieme-proie2  epeire diadème jardin nancybuzz

L’épeire diadème est présente dans l’Europe entière.

 

epeire-diademe-nancybuzz-2

Et si vous voulez en savoir plus sur l’épeire diadème, c’est maintenant  ! Vie, alimentation, reproduction, toile, franchement c’est un monde passionnant !

L’épeire diadème se tient le plus souvent au centre de sa toile, la tête vers le bas, les 2 premières paires de pattes groupées et étendues vers l’avant, la troisième à peu près horizontale, et la quatrième vers l’arrière.
On la trouve aussi très souvent cachée sous une feuille à proximité de la toile, un fil la renseigne alors lorsqu’une proie s’est laissée prendre.
L’espèce a une durée de vie d’un an. (sauf si elle rencontre ma fille !)

 

araignée au centre de sa toile nancybuzz

L’Épeire diadème est très peu agressive. Elle peut occasionnellement mordre la peau humaine aux endroits où celle-ci est fine, mais son venin n’est guère différent d’une piqûre de moustique. Attention parfois l’intensité de la morsure peut atteindre celle d’une piqûre de guêpe.

Les deux sexes de l’espèce ont un aspect assez différent, principalement au niveau de la taille. Ainsi, les individus mâles font moins d’un centimètre alors que les femelles peuvent atteindre deux centimètres et ont un abdomen plus volumineux, de forme arrondie.

l’Epeire diadème est une araignée très intéressante à observer notamment dans sa façon de construire sa toile et de capturer sa proie.

______________________________________________

Les Arachnides
araignee epeire diademe pattes

Les principaux représentants des arachnides sont les araignées, dont les chélicères sont transformés en crochets munis d’une glande à venin. On en recense 40000 espèces dans le monde.

Les acariens et les scorpions font également partie des Arachnides !

classe des araignes
L’espèce a été décrite par le naturaliste suédois Carl Alexander Clerck en 1757

Celle-ci appartient au groupe des aranéomorphes rassemblant plus de 90% des espèces d’araignées dans le monde avec environ 39 000 espèces.


Morphologie des arachnides

morphologie des arachnides epeire diademe nancybuzz
Zoom sur l’épeire diadème

Les arachnides ont le corps divisé en 2 parties : le céphalothorax (fusion tête + thorax) et l’Opisthosome ( abdomen ).
Ils ont 4 paires de pattes, une paire de petites pinces (les chélicères) et entre 2 et 8 yeux, mais pas d’antennes.

morphologie de l'araignée

Les araignées ont plusieurs yeux simples (souvent huit) placés de façon variable sur leur tête. La plupart ne voient pas très bien. Elles s’orientent plutôt grâce à des poils très sensibles, appelés trichobotries, situés sur leurs pattes.

Alimentation

L’araignée se nourrit d’insectes petite taille qu’elle tue grâce à son venin et qu’elle enveloppe aussitôt d’un cocon de soie.

 

araignée epeire et sa proie

Les pièces buccales sont composées des chélicères, qui se terminent par un crochet, et des palpes, ou « pédipalpes », qui servent à sentir et à manipuler les proies.

En outre, les araignées sont incapables de mâcher ou d’absorber des aliments solides. Pour se nourrir, elles doivent liquéfier leur repas avant de l’ingérer. Elles injectent des liquides digestifs dans le corps de leur proie paralysée et en sucent ensuite le contenu, ne laissant qu’un exosquelette vide.

Chaque année, toutes les araignées qui vivent sur 1 ha de prairie consomment une quantité gigantesque d’insectes (environ 50 tonnes) dont notamment des moustiques.

Reproduction

La reproduction a lieu en août-septembre, et comme souvent chez les araignées, le mâle nettement plus petit que la femelle, risque d’être dévoré, pris pour une proie !

Le mâle offre une proie avant l’accouplement pour éviter tout risque d’être attaqué par la femelle. Il pourra ainsi s’accoupler pendant qu’elle consomme son cadeau. L’araignée femelle est réceptive 3 ou 4 jours dans sa vie. Jusqu’à 60 mâles différents peuvent défiler jour après jour sur une même toile.

La femelle dépose ses œufs dans une sorte de cocon jaunâtre, arrondi, qu’elle place sous l’écorce d’un arbre ou dans une fente où les œufs vont hiberner. Les adultes meurent à la fin de la saison. Au printemps il n’est pas rare d’assister à l’éclosion de centaines de petites araignées jaunâtres.

bebe araignée epeire nancybuzz

Une fois fécondée, la femelle dépose ses œufs dans un cocon protecteur avant de se laisser tomber pour mourir d’épuisement.
À l’éclosion de l’œuf, la jeune épeire a déjà toutes les caractéristiques d’un adulte, en dehors de la taille et des organes génitaux.

La toile

L’épeire diadème est une araignée orbitèle c’est à dire qui construit une large toile très régulière. Celle-ci mesure 40 cm et jusqu’à 1 m parfois, l’épeire la construit en une heure environ, et la reconstruit chaque matin.

La toile pèse cinq dix-millième de gramme. La première toile d’une jeune épeire mesure à peine 3 cm d’envergure

 

toile araignée epeire

Pour une toile d’un diamètre de 40 cm et un poids de cinq dix millième de gramme, l’araignée a besoin de 20m de fil.

La toile orbiculaire des araignées est un piège passif efficace, destiné à capturer les insectes. Ces derniers, qui n’ont rien vu du guet-apens, restent collés aux fils de soie jusqu’à ce que l’araignée vienne les paralyser et les manger. La plupart de ces toiles sont tissées par les espèces de la famille des Araneidae.

Les fils de la toile ne sont pas tous collants. C’est le cas des fils formant les rayons. Seule la soie qui forme la spirale est enduite d’une substance adhésive. Les vibrations produites par la proie qui se débat pour se libérer de la toile alertent l’araignée. Celle-ci possède sur ses pattes, des poils spéciaux anti-adhésifs et se déplace uniquement sur les fils non collants évitant ainsi d’être prise à son propre piège.

toile araignée jardins nancybuzz

Certaines araignées produisent des fils de soie constitués du matériau le plus résistant connu sur la planète.
À épaisseur égale, ces fils sont plus solides que l’acier! Leur élasticité est tout aussi remarquable, puisqu’on peut les étirer sur deux fois leur longueur sans les briser.

_______________________________________________________

Tout ceci est le regroupement d’informations puisées sur les sites  Quelescetanimal.com, Wikipedia, Macrophotoplaisirpassion et Caen.fr !

L’aquarium de Nancy a édité un livret pédagogique sur l’araignée, pour en savoir plus


Et toutes les photos sont celles des araignées de mon petit jardin sauf celle des œufs !

 

epeire-diademe-nancybuzz-4

Enregistrer

Enregistrer

2 commentaires pour) “elle s’appelle l’épeire diadème, elle habite nos jardins

    salvatore said:
    20 août 2015 at 1 h 55 min

    bonjour le blog est très interressant, je suis à la recherche du nom de l’araignée que j’ai vu dans un reportage animalier ou la femelle stimule ses petits et se sacrifie en se laissant dévorer par ceux ci merci de votre réponse si vous le savez . cordialement salvatore.

    baume du tigre paris 13eme said:
    11 décembre 2016 at 2 h 39 min

    Merci pour ce blog très enrichissant. Je vais attendre les prochains articles avec interet. Fabien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *