du 11 au 17 mai 2015, c’est la Fête du Pain !

Créé le 

Chaque année, autour de la Saint-Honoré (patron des boulangers), se déroule la Fête du Pain.

http://fetedupain.com/fdp_2015/fdp_2015_bis/wp-content/uploads/2015/02/affiche-20e-anniversaire-fete-du-pain-2015.jpg

L’idée consiste à mettre à l’honneur durant 7 jours celui qui accompagne quotidiennement et fidèlement chacun de nos repas.

Un petit topo sue cette Fête, l’histoire de Saint Honoré et la recette du Saint Honoré …

La Fête du Pain a été créée en 1995 à l’initiative de Jean-Pierre RAFFARIN, alors Ministre des PME, du Commerce et de l’Artisanat.
Sa première édition s’est déroulée du 13 au 16 mai 1996 sur le thème « A la Saint-Honoré, tous les enfants sont boulangers ! »

botero-pain-gwizdak

______________________

L’Histoire de Saint Honoré

Saint Honoré est le saint patron des meuniers, des boulangers et des pâtissiers.
Sa fête est célébrée chaque année le 16 mai, date de sa mort.

http://cpain.pagesperso-orange.fr/images/sthonore/st%20honor%E901.jpg

Honoré est né à Port-le Grand (en Picardie) au début du VIe siècle.
Il était un garçon très pieux, convaincu depuis son plus jeune âge de devenir prêtre. Lorsqu’il le raconte à sa nourrice, qui fait cuire son pain, la légende raconte qu’elle lui répond: « Et quand ma pelle aura des feuilles, tu seras évêque! ». Aussitôt la pelle voit des feuilles lui pousser.
Adulte, Honoré devient rapidement évêque et il propage sa foi à travers les villages par une évangélisation importante. Il meurt le 16 mai 600 dans son village natal, où il est enterré.

En 1202, un boulanger fait don d’une partie de ses terres pour que soit édifiée la première chapelle en son honneur.
Et au XVe siècle, la première confrérie des boulangers est érigée à Paris, en l’église Saint-Honoré. Les boulangers prennent alors Saint Honoré pour patron, à la place de Saint Lazare, certains qu’il leur assurerait une meilleure prospérité et protection.

Depuis, tous les 16 mai, date de sa mort, c’est la fête du pain dans toutes les boulangeries un peu partout en France.

merci au site Scribium

_________________________

La Fête de Pain permet d’aller partout en France à la rencontre des boulangères et des boulangers pour découvrir leur métier et leurs produits. L’ambiance est à la fête sur les places des villes et des villages où de nombreuses animations sont proposées sous le signe de la convivialité, du partage et du plaisir !

denis tisserant boulanger rue stanislas nancy

Tous les vendeurs de pains n’ont pas le droit de s’appeler « boulanger » ou « boulangerie », la Fête du Pain est l’occasion pour la profession de faire valoir ses différences, de promouvoir un pain confectionné dans les règles de l’art et de rappeler que le bon pain a un nom : le Pain de Tradition Française.

En 2015, les enfants seront les vedettes de cette 20ème édition.

En effet, comme lors de la 1ère Fête du Pain où à la Saint-Honoré tous les enfants étaient boulangers, ils deviendront des petits mitrons. Ce sera pour eux l’occasion de venir découvrir les multiples facettes de ce produit magique et quotidien qu’est le pain et ce, à travers des animations dans les boulangeries, dans les écoles, dans la rue (fournil géant, dégustation de pains, expositions, …) dans toute la France.

________________________________

place charles 3 nancy

Le samedi 16 mai les Artisans Boulangers-Pâtissiers de Meurthe-et-Moselle vous attendent de 10h00 à 19h00 place Charles III, devant l’église Saint Sébastien.

Un marché aux pains organisé avec les artisans boulangers de la région nancéienne et de l’Amicale des Anciens de Meurthe-et-Moselle : de nombreux produits gourmands seront proposés à la vente et en dégustation.

Remise des prix du Concours de la Baguette de Tradition Française sur le Marché aux Pains à 16 h 30.

Y participent:
Boulangerie Gwizdak (Nancy)
Boulangerie Schmidt (Nancy)
Boulangerie Benoist (Nancy)
Boulangerie René II (Nancy)
Boulangerie Lacarte (Nancy)
Boulangerie Poiré (Nancy)
Boulangerie Lapoirie (Viterne)
Boulangerie Bilot (Rosières-aux-Salines)
Boulangerie Vauquois (Villers-lès-Nancy)
Boulangerie Baudet (Laxou)
Boulangerie Carré des Rêves (Houdemont)

 

http://fetedupain.com/fdp_2015/fdp_2015_bis/wp-content/uploads/2015/02/banniere-fete-du-pain_2015.jpg

_______________________

Histoire et recette du Saint Honoré, gâteau inventé au XIXe siècle


image joepastry
C’est en 1847 que ce gâteau voit le jour dans une pâtisserie parisienne réputée, chez Chiboust, rue Saint-Honoré. C’est donc tout naturellement que cette nouvelle pâtisserie prend le nom à la fois de la rue de son créateur et du saint patron des pâtissiers.

Le Saint Honoré se compose d’un disque de pâte feuilletée, surmonté de petits choux caramélisés, et de volutes de chantilly légère.
Dans certaines versions, la chantilly est remplacée par de la crème pâtissière ou chiboust, et est agrémentée de copeaux de chocolat noir ou de fraises fraîches.

   1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre
    300 g de farine
    30 morceaux de sucre
    250 g de crème liquide
    75 g de sucre glace
    2 sachets de sucre vanillé ou un filet d’extrait de vanille liquide
    250 g de beurre
    8 oeufs entiers + 1 jaune d’oeuf
    1/2 l d’eau
    4 pincées de sel
    2 cuillères à soupe (bombées) de sucre

-Piquer le disque de pâte feuilletée à la fourchette et dorer deux centimètres de bordure au jaune d’oeuf.

-Préparer la pâte à choux telle qu’indiquée dans ce lien, avec la farine, le beurre, les oeufs entiers, l’eau, le sel et le sucre en poudre, en ne mettant pas les grains de sucre prévus pour les chouquettes.

-Disposer un cordon de pâte à choux sur le pourtour du disque de pâte feuilletée, à 1cm du bord.

-Faire cuire une vingtaine de minutes dans un four préchauffé à 180°C, jusqu’à ce que le fond de pâte feuilletée et le rebord de pâte à choux soient bien dorés.

-Faire cuire le restant de pâte à choux en petits choux, toujours en suivant le même lien.

-Une fois les choux bien refroidis, les garnir de la chantilly obtenue en battant la crème liquide, le sucre glace et la vanille. Pour cela, percer le fond des choux avec la pointe d’un couteau, et les fourrer de chantilly à l’aide d’une douille. Une variante consiste à remplacer la chantilly à l’intérieur des choux par de la crème pâtissière.

-Préparer le caramel en faisant fondre sur feu moyen les morceaux de sucre dans deux cuillères à soupe d’eau.
Quand le caramel est blond, couper le feu, et plonger les choux dedans à l’aide d’une fourchette, en prenant bien soin de ne pas vous brûler les doigts.
Les fixer rapidement autour de la couronne de pâte. En refroidissant, le caramel se solidifie et permet une bonne tenue du Saint Honoré.

-Décorer avec la chantilly restante le centre du Saint Honoré.

-S’il vous reste du caramel, en faire des filaments sur du papier sulfurisé, et une fois les filaments refroidis, en décorer le Saint Honoré.
Réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir…

Cette recette est délicieuse, et sera d’un effet impressionnant sur votre table, à condition d’être méticuleux dans sa réalisation.

Encore merci à Scribium !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *