les débuts de la piscine Nancy Thermal

Créé le 

Mai 1909, à deux pas du Parc Sainte Marie, un forage fait jaillir une eau à 36°C de plus de 800 mètres de profondeur. C’est le début de l’histoire thermale de l’agglomération nancéienne.

C’est en 1910 que l’annonce de la construction d’une piscine municipale à prix réduit est faite. Ce projet est confié à la Société Nancy-Thermal.

piscine-thermal-construction-nancy

L’ouverture est prévue pour le 1er novembre 1911…

Le 26 avril 1910, le conseil municipal de la ville donne un avis favorable  aux statuts de la Société Nancy-Thermal, compagnie fermière des thermes municipaux de la ville de Nancy dont l‘objet est la création d’une « station thermale de premier ordre ».

Objectif : créer un complexe thermal à l’échelle de la ville devenue la capitale de l’Est de la France aux  lendemains de la guerre de 1870.

Une convention entre le Maire Ludovic Beauchet pour le Conseil municipal et la Société Planchin frères avait déjà été signée en 1908 pour  les sondages des terrains à la recherche d’une source. Dès cette date, dans le cas ou de l’eau serait trouvée, il est convenu que l’établissement devra comprendre une section de bains populaires à prix réduits.

En juin 1912, les travaux de la grande piscine populaire avancent.
En août de la même année M. Poincaré (Ministre de l’intérieur) et M. Lebrun (Ministre des Colonies), en déplacement à Nancy, visitent le chantier avec grande satisfaction.

sainte-marir-nancy-thermal

 

Le 20 mars 1913, l’immense vaisseau de la piscine est mis en eau.

piscine-nancy-thermal

 

Sont inaugurés l’établissement ainsi que la piscine qui s’avère être la plus grande piscine en eau thermale du monde.
L’eau de la source jaillit à 36 °C et permet de traiter les affections arthritiques. Bien qu’eau chaude, elle ne sera plus utilisée à partir de 2006 pour alimenter les bassins, notamment parce que le forage s’est bouché. Seule la piscine ronde est actuellement encore alimentée en eau thermale.

 

anncy-thermal-cabine

———————-

source-lanternier-nancy

 

Le nom de Nancy-Thermal vient de la découverte d’une source thermale par l’architecte Lanternier qui réalisa des forages en 1908.

 

source-lanternier-nancy

source-lanternier-nancy-2

La source portera son nom. Elle fut inaugurée lors de l’Exposition internationale de l’Est de la France qui se déroula dans le quartier en 1909.

 

anncy-thermal-histoire

Les propriétés thérapeutiques de l’eau de Nancy-Thermal sont reconnues par l’Académie de Médecine en 1911.
Et grâce à ses propriétés multiples, action purgative ou tonique, elle était également prise en boisson.

Après l’Exposition Internationale, les Nancéiens continuent à venir en nombre profiter des bienfaits de la source autour de  laquelle s’érige une rotonde ornée d’une élégante fontaine laissant couler une eau à 36°C.

A côté de ce pavillon, Louis Lanternier conçoit un vaste complexe thermal, complété par un casino, un jardin à la  Française et un grand hôtel.
Le site accueillera également une usine d’embouteillage pour commercialiser l’eau de source aux nombreuses vertus.
Quelques années plus tard, les rêves d’épanouissement d’une grande station thermale nancéienne se perdent dans  la tourmente de la Grande Guerre, qui ôte la vie à Louis Lanternier.

Si des travaux d’aménagements, telles les baies de clôture ajoutées à la Galerie Thermal par Jean Prouvé en 1934,  sont réalisés, les rêves de thermalisme s’essoufflent pourtant peu à peu.
Aujourd’hui, plus d’un siècle après le jaillissement de la première source, cette longue histoire thermale se prolonge
grâce au projet porté par la Métropole du Grand Nancy.

—————-

sources

Le Kiosque lorrain

Nancy Hier

La Métropole du Grand Nancy

L’Est Républicain

Les Livres de Jérôme Thirolle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *