un lorrain court le Marathon du Pôle Nord, marathon de l’extrême

Créé le 

Un lorrain au pôle nord, c’est déjà rare…

marathon du pole nord marathon des glaces gilbert summa nancy cogelys lorinfo avril 2015

Gilbert Summa est à priori un homme comme vous, chef d’entreprise dans la périphérie de Nancy.
Cependant il est remarquable, le 9 avril il parcourra les 42,195 km du Marathon du Pôle Nord.

Gilbert Summa est Directeur de CEGIL, Cogélys et Lorinfo racheté en 2014.

marathon du pole nord marathon des glaces gilbert summa nancy cogelys lorinfo avril 2015

lorinfo-summa-nancy    cogelis-nancy    marathon du pole nord marathon des glaces gilbert summa nancy cogelys lorinfo avril 2015

Infrastructure informatique, sécurité informatique… un axe autour des métiers de l’informatique, la gestion des risques, le cloud …

___________________

Le marathon du Pôle Nord…

marathon du pole nord marathon des glaces gilbert summa nancy cogelys lorinfo avril 2015   marathon du pole nord marathon des glaces gilbert summa nancy cogelys lorinfo avril 2015

Parmi les 44 inscrits hommes et femmes, ils sont 2 français cette année engagés dans cette épreuve extrême.

ouvrir la liste des participants 2015 ici

C’est le marathon le « plus froid » du monde.
Il se court sur la banquise de l’Océan Arctique (épaisse de 2 à 3m), sous des températures allant de -25 à -40°, jusqu’à – 70° lorsque le vent est de la partie, pas de précipitations, le froid est sec.
Le jour est permanent.

 

L’aventure durera 11 jours

Départ de France le 4 avril pour Oslo, retour prévu le 15 avril.

Première étape, départ pour Longyearbyen sur l’île du Spitsberg.
Débriefing le 7 avril à Longyearbyen

Deuxième étape, décollage le 8 avril pour Barnéo, en Russie.

arrivee-marathon-pole-nord

Installés dans des tentes de 12 plantées sur la banquise, les futurs marathoniens du Pôle Nord attendent.
L’heure du départ n’est pas fixée, ils attendent … le feu vert, le top départ.

Le parcours : 9 boucles d’environ 4,7 km chacune.

marathon du pole nord marathon des glaces gilbert summa nancy cogelys lorinfo avril 2015

Les athlètes courent sur la banquise qui ne fait plus, à certains endroits, que 1 à 3 m d’épaisseur.

Premier ennemi dans ces conditions extrêmes : le froid évidemment.

http://www.linternaute.com/sport/dossier/outdoor/courses-extremes/images/polenord.jpg
Photo © Mike King

Le sol est meuble, l’impression est celle de courir dans du sable.
L’épuisement est 60% supérieur à celui d’un marathon habituel.
La déshydratation est plus rapide.

 

marathon du pole nord marathon des glaces gilbert summa nancy cogelys lorinfo avril 2015

En 2014 Mike Wardian a remporté le marathon du Pôle Nord, par -30 degrés sur de la neige fraîche.
L’Américain, habitué des courses extrêmes, a bouclé le parcours en 4 heures, 7 minutes et 40 secondes.
Et cependant le record du monde du marathon est à 2h 04min 55 s !
Gilbert Summa estime son temps entre 6 et 7 heures.

 

Gilbert Summa est mosellan, il est né en 1961.
A 50 ans il décide de courir.

marathon du pole nord marathon des glaces gilbert summa nancy cogelys lorinfo avril 2015

Il commence par le marathon du Médoc, un marathon que je qualifierais de … convivial !
Puis le marathon de Paris (pour les enfants du Mékong), de Nagano, de Tanger.

Gilbert Summa les additionne ces marathons !
Il aimerait prochainement courir celui de Berlin, des 2 Rives au Québec ou du Bosphore en Turquie, le marathon du Pôle Sud ou Marathon des Glaces.

Quand il aura couru sur chaque continent et les 2 pôles = Le Grand Slam, il verra …

 

Conjuguer l’effort et le froid.

stef logistique

Une préparation particulière dans les locaux de STEF dans la banlieue de Nancy.
STEF est le spécialiste européen de la logistique du froid pour tous les produits agroalimentaires et thermosensibles.

 marathon du pole nord marathon des glaces gilbert summa nancy cogelys lorinfo avril 2015

Depuis 3 mois, par moins 22°, il s’entraîne sur son tapis roulant installé dans les chambres froides.

Des cycles de 2 heures qui l’aident à connaître ses réactions face aux froids, le plus grand risque étant les gelures. Lorsque le sensation de picotement arrive, il est trop tard.
Cela permet également de tester les vêtements, gants et sous-gants.

En contact direct avec le corps, la laine Mérinos qui laisse passer la transpiration et garde la chaleur, évitant ainsi qu’une couche de glace se forme à même la peau.
Gilbert Summa porte des chaussures de Trail Salomon.
Sur le visage un masque particulier avec des ouvertures latérales.

 

Gilbert Summa court sous les couleurs de Kiwanis  associé à l’Unicef pour lutter contre le tétanos néonatal.

marathon du pole nord marathon des glaces gilbert summa nancy cogelys lorinfo avril 2015  marathon du pole nord marathon des glaces gilbert summa nancy cogelys lorinfo avril 2015

Kiwanis International est une organisation planétaire de bénévoles qui se vouent à servir les enfants du monde entier.
Chaque année, Kiwanis International et sa famille de clubs, un total de près de 600 000 membres, présents sur tous les continents et dans plus de 100 pays, effectuent plus de 18 millions d’heures de bénévolat et collectent plus de 100 millions de dollars pour renforcer les communautés et servir les enfants.

marathon du pole nord marathon des glaces gilbert summa nancy cogelys lorinfo avril 2015 unicef

 

A la question « Savez-vous pourquoi vous courrez ? »  Gilbert Summa n’a pas de réponse toute faite.

Si vous vous courrez vous aussi, vous aurez peut-être envie de dire : « Parce qu’on est si bien quand c’est fini », satisfaits de l’effort accompli, heureux grâce aux endomorphines, fiers de ce que nous pouvons faire avec nos corps entretenus…

Gilbert Summa donne d’autres réponses …

La gestion du risque, Nous ne sommes que nos peurs, C’est difficile parce qu’on n’ose pas, Le défi de l’impossible-possible, La bataille se gagne dans le dernier quart d’heure…

 

le site du marathon du Pôle Nord – ici 

 

Un commentaire pour “un lorrain court le Marathon du Pôle Nord, marathon de l’extrême

    MOKWINSKI said:
    13 avril 2015 at 19 h 30 min

    Trop beau ce rêve de l’extrême, je ne dis pas qu’il faut être fou, puisque les limites sont faîtes pour être dépassées mais même y participer c’est déjà formidable, par ce froid pour trouver son souffle et respirer c’est une chose qui me semble franchement extraordinaire et sur-humain, vous avez des capacités qui se cachaient ! respect et merci pour la Lorraine et cette action humanitaire que vous soutenez «  »le tétanos néonatal » » avec le Kiwanis International Les lorrains ont du cœurs et nous sommes avec vous
    Bravo merci de nous tenir informés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *