histoire de rue – la rue des Michottes

Créé le 

Les « michottes » étaient de petites miches de pain que l’on donnait comme salaire quotidien aux ouvriers qui construisirent les fortifications de Nancy.
Ces derniers en avaient sculpté l’image sur le bastion qui porta ensuite leur nom.
histoire rue des michottes nancy

Selon Lionnois, la rue est ainsi nommée parce que sur son emplacement approximatif se trouvait, au Moyen Age, la Grande Tour où l’on cuisait, pour les soldats de la garnison, ces michottes.

Cela c’est une bien jolie version mais on peut aussi avoir un œil plus historique !

Portion de rue entre la rue de la Visitation et la place Carnot, j’ai toujours trouvé cette dénomination de « michottes » bien rigolote.

Et passé ces premières lignes et une origine presque poétique, il est quand même nécessaire de se pencher sur l’histoire …


rue des michottes nancy

Du côté de la ville neuve, il y avait 3 bastions dont celui des Michottes.
Compte-tenu des guerres de religion, il y a nécessité à se protéger et vers 1570-1573, les courtines furent refaites avec des remblais de terre et des contreforts, les anciennes tours rasées et de nouveaux bastions apparurent : ce seront le  bastion Notre-Dame qui deviendra le bastion des Michottes, puis le bastion de Salm, du nom du gouverneur de Nancy en 1563 après d’Haussonville.

Le bastion des Michottes (qui avait 2 fortes murailles, l’une parée de briques, l’autre de fort belles pierres de taille) a été rasé en partie en application du traité de Ryswick ( 1697 – il mit fin à la guerre entre Louis XIV et la ligue d’Augsbourg ), mais un rempart fut conservé, ainsi que quelques ouvrages du bastion.

La rue fut créée en 1768, sur une partie de cet ancien bastion pour faire communiquer la Ville-Neuve avec les nouveaux quartiers que l’on était en train d’aménager hors les murs : place Carnot, cours Léopold et, plus tard, nouvelle route de Metz.


La rue des Michottes fut tracée entre 2 bâtiments jadis importants :

_ à l’ouest l’hôpital militaire Saint Louis, construit en 1724, démoli en partie lors de la construction de la rue et transféré à l’emplacement actuel du boulevard Joffre,
_ à l’est, les Halles élevées à cet endroit en 1732, face à la rue des Carmes.


Cette rue s’est presque toujours appelée de son nom actuel.

En 1786, elle fut cependant appelée nouvelle rue de la Visitation.
Et en 1791, elle s’appelait rue de Charlemont; James Charlemont (1728-1799) était un patriote irlandais favorable aux idées de la révolution française.

 

credit agricole nancy rue des michottes

A l’angle de la place Carnot, l’immeuble du Crédit Agricole de Lorraine  bâti par l’architecte F. Pierron est répertorié aux Bâtiments de France.

 

rues des michottes nancy cap marine

et l’angle avec la rue Stanislas héberge Le Cap Marine, restaurant maritime d’excellence !

____________

sources

pages-perso
et le livre « Les rues de Nancy » de Peter Lang

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *