qui était saint Epvre ?

Créé le 

Nous passons tous régulièrement devant la basilique Saint Epvre, nous mangeons du gâteau éponyme avec un plaisir avoué, nous pouvons aussi traverser Saint Epvre en Moselle.

 

nancy-eglise-saint-epvre-2saint-epvre

Mais qui était saint Epvre ?

Originaire de Trancault, au diocèse de Troyes, saint Epvre (Aper ou Èvre) fut le septième évêque de Toul et exerça son sacerdoce de 500 à 507 (7 ans seulement), date de sa mort.


Il donna, dans l’exercice de son ministère, l’exemple de toutes les vertus.

De vieilles légendes touloises le représentent délivrant trois prisonniers à Chalon-sur-Saône et chassant le démon du corps d’un possédé.

C’est à travers les villes et les campagnes que son zèle d’apôtre lui fit parcourir et lutter contre le paganisme avec vigueur. On en trouve l’écho dans le récit de son chroniqueur, cinq cents ans plus tard.

Epvre déjà avancé en âge fit bâtir une basilique sous les murs de Toul, à l’ouest des remparts dédiée à saint Maurice dans laquelle il fut inhumé et à laquelle bientôt son nom fut couramment donné. C’est l’origine de la célèbre abbaye bénédictine Saint-Epvre à Toul.

A la mort de saint Epvre, ses reliques ont été solennellement élevées par saint Gérard en 978.
Après maintes-tribulations, elles sont aujourd’hui dispersées (le chef de saint Epvre est conservé à la basilique de Nancy).

Très vénéré en tant qu’évêque de Toul, il est le patron de soixante églises lorraines.

En 1962, sa fête a été déplacée du 16 au 17 septembre à Nancy.

 

saint-epvre-nancy-histoire

C’est à Saint Epvre, évangélisateur zélé, que l’on dédia la paroisse primitive de la ville vieille. Nancy ne l’engloba en ses murs qu’à partir du XIIIème siècle.

 

———————

sources
www.introibo.fr
www.nancy-tourisme.fr

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *