la place Stanislas revêt son décor éphémère du 1er octobre au 6 novembre 2016

Créé le 

Le 13e jardin éphémère de la place Stanislas célèbre le 250e anniversaire de la réunion de la Lorraine à la France.

Les duchés sont en effet revenus à la France le 23 février 1766, jour de la mort de Stanislas Leszczynski, ancien roi de Pologne, beau-père de Louis XV.

nancy place stanislas jardin éphémère 2016

La scénographie s’articule autour de quinze scènes végétales qui évoquent la personnalité originale et la destinée atypique du dernier duc de Lorraine et de Bar.

Pendant cinq semaines, l’événement nancéien reprendra ce qui a fait le succès de l’édition 2015 avec une série d’animations et de surprises interactives associant directement le public.

jardin connecté ephémère nancy place stanislas 2015


Un coup de projecteur vert focalise notamment sur son attirance immodérée pour le végétal.

La Pépinière royale, actuel parc de la Pépinière de Nancy et les bosquets du château des Lumières de Lunéville illustrent cette posture verte d’un « monarque jardinier ».

Par ailleurs, le jardin éphémère 2016 explore ce qui a forgé l’identité lorraine en matière de botanique et d’horticulture au fil des siècles, son rayonnement national et international.

—————

Ce 13e jardin éphémère de la place Stanislas entonne un air vert pour célébrer un anniversaire.

Il y a 250 ans, la Lorraine changeait de main gantée. Les duchés revenaient à la France le 23 février 1766, jour de la mort de Stanislas Leszczynski, ancien roi de Pologne, beau-père de Louis XV.

La géographie du jardin décrit quinze scènes végétales qui évoquent à la fois la personnalité fantasque et la destinée atypique du dernier duc de Lorraine et de Bar. Notre bouffée de création chlorophyllienne rappelle l’attirance immodérée de Stanislas pour les plantes. Il adorait les jardins, ces havres de paix où le silence soigne l’agitation des hommes, où la fête dissout dans ses artifices les tracas quotidiens. Le monarque jardinier voulait une Pépinière royale, ce sera l’actuel parc de la Pépinière de Nancy. Il ordonna… Les bosquets du château des Lumières de Lunéville sortirent de terre.
Le jardin éphémère explore plus largement ce qui a forgé l’identité botanique et horticole lorraine, son rayonnement national et international, son actualité toujours vivace.


Savez-vous que le Jardin Ephémère est né dans le cadre d’une longue amitié ?

En 2003 en effet, la première édition de cette manifestation marquait le 30ème anniversaire du jumelage entre Nancy et Kanazawa. L’événement rencontra un très grand succès auprès du public.
Depuis, la place Stanislas se pare chaque année d’une dentelle végétale autour d’une thématique donnée. Cet événement culturel nancéien, vitrine de l’écologie urbaine et du savoir-faire des jardiniers de la Ville, a séduit plus de 435 000 visiteurs en 2015. L’aventure collective est de plus en plus belle.

Jardin-ephemere-2016

Le montage du Jardin éphémère dure 5 jours, du lundi 26 au vendredi 30 septembre.
Mais la complexité de cette installation implique une préparation de plusieurs mois. La Direction des Parcs et Jardins de la Ville de Nancy débat, échange et conçoit entièrement cette œuvre éphémère. Ses jardiniers mettent ensuite en place le jardin, suivant un plan et un planning rigoureux.

Depuis le balcon de l’Hôtel de Ville, les visiteurs pourront découvrir toutes les subtilités de ce jardin en prenant de la hauteur. Chaque semaine, des visites seront proposées au public et aux associations. Pendant toute la durée du jardin, des interventions des partenaires de la Ville de Nancy feront participer le public à cette création.

Les matériaux et végétaux utilisés pour le jardin éphémère sont issus de la récupération des jardins éphémères précédents ou des décorations végétales du Livre sur la Place. Ils seront eux-mêmes exploités par la suite, soit dans les massifs  fleuris ou les parcs de la Ville, soit conservés aux serres municipales pour des usages futurs, soit valorisés en engrais verts. Les matériaux de décors (bois, sable, éléments métalliques) seront également réutilisés pour d’autres réalisations.

A la fois économique et écologique, le jardin éphémère a également un aspect social, puisque sa réalisation mobilise des chantiers d’insertion et des personnes en reconversion professionnelle.   


nancy-jardin-ephemere-2016-

———————

Le Jardin Ephémère 2016

nancy-jardin-ephemere-2016+

Place Stanislas – Nancy
du 1er octobre au 6 novembre  2016,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *