rencontre avec Mina Gautier, femme de sillages

Créé le 

Nancy est reconnue pour son passé historique, son patrimoine classé sur la liste de l’Unesco ou son pôle universitaire et technologique. Mais il existe aussi des domaines moins dévoilés qui participent à son rayonnement. Celui de Mina Gautier est un univers confidentiel, raffiné et olfactif. Mina Gautier est créatrice de parfums, des parfums qui enveloppent tous les continents...

mina gautier créatrice de parfums a nancy

Portrait de Mina Gautier…

Publié le 20 janvier 2020 dans le Nancy Mag #16

Nancy comme une évidence

Mina Gautier naît au nord-est du Maroc. Elle grandit avec un père qui lui communique son amour pour la culture française. Elle passe son enfance entre les cueillettes des premières lueurs du jour et les effluves d’oranger si suaves. Elle rit : « Je respirais même l’eau avant de la boire ! ». Sa mère et sa grand-mère composent des produits cosmétiques l’initiant aux huiles essentielles. Une enfance qui écrit les notes de son devenir qu’elle veut professionnel et plus scientifique. À 17 ans, sa décision est prise, c’est en France qu’elle apprendra, dans un territoire qui porte une identité forte, pourquoi pas la Lorraine ? Ce petit jour-là, son train la dépose à Nancy. Elle a fait le voyage de nuit en provenance de Nice. Elle se destine à Metz où elle est inscrite à l’université pour commencer ses études de biologie. Juste une escale avant de repartir, un petit-déjeuner à l’Excelsior sous les volutes de l’Art Nouveau, une promenade jusqu’à la place Stanislas. L’alchimie avec la cité est immédiate, son voyage ne sera pas plus septentrional, Nancy est une évidence.

À Nancy et par le monde

Sa formation terminée, Mina Gautier s’oriente vers la fabrication de cosmétiques. Déjà son talent et sa sensibilité la font connaître, elle travaille aux USA la plupart du temps mais son havre reste Nancy. En 2006, elle s’ancre à ses premières amours et ouvre rue Héré, un show-room qui distribue au grand public les créations cosmétiques ou parfumées de sa société Minalys. Des produits composés respectueusement avec des huiles essentielles pures et 100% naturelles qu’elle sélectionne sur le globe : le patchouli d’Inde, la rose de Bulgarie, la bergamote de Calabre… Ces huiles viendront se conjuguer pour créer les 7 familles olfactives (hespéridés, floral, cuiré, chypré, boisé, oriental et fougère). 

Aujourd’hui, la boutique est fermée, elle a fait place à l’entreprise Olfactis qui s’est installée dans une maison non loin du Parc Sainte-Marie, un écrin XIXème qui abrite sa précieuse osmothèque, son orgue à parfums et son laboratoire. C’est un esprit de haute parfumerie qui règne ici, celui qui autorise la création de parfums sur-mesure selon nos envies ou notre personnalité. Un raffinement qui s’exporte sur tous les continents : de l’Inde où elle compose notamment les fragrances et les cosmétiques du Taj Mahal Palace, aux Usa, en passant par l’Italie. Des tissus ou des bijoux parfumés sont également à l’étude pour de luxueuses maisons. 

Sa place est ici

En 2007, Stanislas s’était enveloppé d’une de ses créations olfactives avec la bergamote en note de tête. L’Art Nouveau et l’architecture de la cité ducale forment quant à eux la note de fond de Mina Gautier, l’ombre du parc Sainte-Marie sa note de cœur. En amoureuse des assemblages de saveurs, elle cuisine ou prend plaisir à dîner au Cap Marine ou chez Rétro Gusto et toujours à l’Excelsior. Des moments ici qu’elle sait nécessaires avant que Nancy encore, rayonne par les hémisphères de sa musique parfumée. 

Mon endroit préféré à Nancy : Le Rétrogusto
Ma douceur nancéienne : la bergamote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *