qui était Saint Stanislas ?

Créé le 

11 avril, jour de la saint Stanislas.

Stanislas Leszczynski, nous maîtrisons plutôt bien le sujet, mais savons-nous qui était saint Stanislas ?

la vie de saint stanislas

Né en Pologne en 1030, saint Stanislas fut nommé évêque de Cracovie en 1072.

Ce saint est le patron de la Pologne.

Saint Stanislas serait né en 1030 à Szczepanów, un village situé dans le sud de la Pologne, de parents fort avancés en âge et mariés depuis trente ans, Wielisław et Bogna.
Jean XIX était pape, Conrad II empereur et Robert II le Pieux roi de France.

Dieu, qui avait des vues élevées sur cet enfant, lui inspira dès son bas âge de grandes vertus.

Après de brillantes études (selon plusieurs sources, il a poursuivi des études à Paris ou à Liège), il n’aspirait qu’au cloître. A la mort de ses parents, il vendit leurs propriétés et en donna le prix aux pauvres.

À son retour en Pologne, il est ordonné prêtre par l’évêque de Cracovie.
En 1072, il fallut avoir recours au Pape pour lui faire accepter le siège de Cracovie, devenu vacant. Stanislas devient un des premiers évêques d’origine polonaise.

Ses vertus ne firent que grandir avec sa dignité et ses obligations ; il se revêtit d’un cilice, qu’il porta jusqu’à sa mort ; il se fit remettre une liste exacte de tous les pauvres de la ville et donna l’ordre à ses gens de ne jamais rien refuser à personne.
boeslas 2 le cruel
Boleslas II par Jan Matejko (1838-1893)

Le roi Boleslas II le Cruel ( appelé aussi Boleslas le Généreux 1039-1081 ) qui régnait alors sur la Pologne, menait une vie si scandaleuse, qu’au nom de l’épiscopat polonais, Stanislas dut le menacer d’excommunication.

Pour se venger, le Roi imagina de faire condamner l’Evêque pour captation d’héritage.
En effet, Stanislas avait acheté la terre de Piotrawin, mais n’avait pas demandé la quittance du vendeur, mort depuis. Boleslas obligea les héritiers à l’attaquer pour usurpation de biens.

Sur le point d’être condamné sous de faux témoignages, Stanislas demanda un délai de trois jours, au bout desquels, après avoir jeûné, prié et veillé, il fit ouvrir le tombeau du vendeur ; il toucha le cadavre de sa crosse, lui ordonna de se lever, et l’homme ressuscité l’accompagna au tribunal .
 » Voici Pierre qui m’a vendu la terre de Piotrawin ; il est ressuscité pour rendre témoignage devant vous. Demandez-lui s’il n’est pas vrai que je lui ai payé le prix de cette terre. C’est un homme connu, son tombeau est ouvert. Dieu vient de le ressusciter pour rendre témoignage à la vérité : sa parole vaut mieux que celle des témoins. »

Boleslas s’amenda, puis reprit sa vie de débauches ce qui lui valut d’être excommunié.

Loin de se convertir, le roi impie jura la mort de Stanislas, et bientôt l’assassina lui-même pendant qu’il offrait le Saint Sacrifice, le 8 mars  : alors que Stanislas célébrait la messe dans l’église Saint-Michel, en-dehors des murs de Cracovie, Boleslas envoya contre lui des soldats mais, comme ils furent terrassés, le Roi entra lui-même, l’épée à la main et tua l’Evêque.

St Stanislas élu évêque,
St Stanislas ressuscitant le chevalier Pierre,
Martyre de St Stanislas,
Sa dépouille éparpillée

Le corps fut traîné dehors et mis en lambeaux mais, deux jours entiers, des aigles protégèrent les restes qui furent recueillis par des prêtres et enterrés à la porte de l’église le 8 mai 1079. 

http://www.cassicia.com/IMG/1491.jpg
Timbre-poste de la Cité du Vatican émis en 1966 pour le millénaire de la christianisation de la Pologne

Saint Stanislas a été canonisé par Innocent IV en 1253 et mis au calendrier de l’église universelle par Clément VIII.

cathédrale saint stanislas
La Basilique-Cathédrale métropolitaine Saints-Stanislas-et-Venceslas à Cracovie plus connue sous le nom de cathédrale de Wawel.

Saint Stanislas fut également le Patron des luttes pour la survie de la Pologne au cours de la Deuxième Guerre mondiale.

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS_zWKYyCSVbMBrbA4dXinpkKLv7WcIEr8m4QLw6hIsi8SyIY7IGv_XLT5zlA

Stanislas vient du polonais stan = mettre debout, et slava = gloire.
Mis à la mode en France par le roi Stanislas Leszczynski au XVIIIe siècle, il est un prénom très populaire en Pologne.

Étymologiquement, on lui attribue la définition qui suit « commandeur prestigieux ».
Littéralement, ce prénom signifie « se tenir debout pour être admiré de tous ».
Il est devenu célèbre à la suite du don de la Lorraine au royaume de France par le beau-père de Louis XV dénommé Stanislas Ier.
En Pologne, un très grand nombre de princes ont porté ce prénom. Mais ce ne sera qu’à la fin du XVIIe siècle qu’il deviendra reconnu en France, toujours au sein de la famille royale.

__________________

Recherches effectuées sur les sites
Introibo
Cassicia
Christ roi
vie chretienne
missel.free

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *