histoire de rues – la Maison Adam, rue des Dominicains

Créé le 

Jacob-Sigisbert Adam, est né le 28 octobre 1670 à Nancy. Sculpteur français renommé de style baroque, il travaille pour Louis XIV et Louis XV, à Metz et à Paris.

nancy rue des dominicains maison du sculpteur adam

Il achète en 1712, une maison aujourd’hui située au 57 de la rue de Dominicains à Nancy. Il la fait reconstruire en 1720 et sculpte lui-même la façade étroite de bas-reliefs et de sculptures. La façade s’orne alors de belles sculptures d’inspiration antique…

Une façade étroite, 5 niveaux …

Le rez-de-chaussée est orné d’une frise complexe, avec au centre et aux extrémités des visages de dieu et de déesse.

 

nancy rue des dominicains maison du sculpteur adam

Une frise composée d’animaux (éléphant, cheval, chameau et crocodile symbolisant l’Afrique, l’Asie, l’Amérique et l’Europe), de personnages et de trophées d’armes.

~~~~~~

 

nancy rue des dominicains maison du sculpteur adam

Au 1er étage, de part et d’autre, les fenêtres sont richement ornées ; les linteaux représentent des génies tenant des drapés sous les yeux de Junon, Bacchus, Amphitrite et Neptune (qu’on sait par ailleurs tous les deux présents sous la forme de fontaines sur la place Stanislas).

Une femme, allégorie de la Terre et entourée de deux génies, occupe la place centrale.

nancy rue des dominicains maison du sculpteur adam

 

Un médaillon figurant Vénus et Cupidon.

~~~~~~

 

nancy rue des dominicains maison du sculpteur adam


Au 2e étage, l’espace central contient une statue de Mars, dieu de la guerre.

Quant aux fenêtres, elles présentent encore de belles décorations.

 

nancy rue des dominicains maison du sculpteur adam

 

Un médaillon comporte le dieu Saturne et un génie tenant une faux et un sablier.

~~~~~~

 

Au 3e étage, on trouve une statue d’Apollon avec sa lyre.

 

nancy rue des dominicains maison du sculpteur adam appollon

 

Enfin, sous la corniche des combles ornée d’une riche frise, un dernier médaillon central arbore un Bacchus souriant et assis coiffé de pampres de vigne serrant contre lui un pichet de vin de sa main droite et de sa main gauche soutient une coupe.

 

La maison est classée depuis le 22 juillet 1946.

Jacob-Sigisbert Adam est mort à Nancy le 6 mai 1747. Ses 3 fils furent également des sculpteurs reconnus.

 


sources

archi-wiki

http://www.archi-wiki.org/Sp%C3%A9cial:ArchiHome

Patrimoine de Lorraine

http://patrimoine-de-lorraine.blogspot.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *