Le Malade imaginaire au Théâtre de la Manufacture de Nancy

Créé le 

 350 ans bientôt, Le Malade imaginaire passe le temps immortel.

    

Des pages de classiques à la scène, quel plaisir coquin de rire à l’humour de Molière.
Du mardi 13 au samedi 24 janvier 2015, il est mis en scène par Michel Didym au Théâtre de la Manufacture de Nancy.

le malade imaginaire théâtre de mla manufacture nancy

Dans un moment de vertige fameux Le Malade imaginaire est représenté pour la première fois au
Théâtre du Palais royal, le 10 février 1673.
Le 17 février 1673 Molière meurt à l’issue de la représentation.

En 1671 paraît L’Arrêt burlesque.
Sous la plume ironique de Racine, Boileau et Bernier L’Arrêt « fait défense au sang d’être plus vagabond, errer et circuler dans le corps, sous peine d’être entièrement livré et abandonné à la Faculté de médecine ».
Dans la France de cette deuxième moitié du XVIIème siècle se joue une bataille d’une grande violence, celle des circulationnistes contre les anticirculationnistes.

« Non et non » dit la médecine officielle à l’encontre des récentes découvertes, « le sang ne peut pas circuler, y a rien à voir !».

Comme toujours Molière n’a pas froid aux yeux et se lance dans le débat public avec le panache d’un rire qui fait mouche.
Il sait de quoi il parle : tuberculeux et dépressif chronique, il avait pu mesurer combien l’action des médecins était bien souvent un pur cérémonial où un latin de cuisine arrogant masquait les opinions les plus rétrogrades et les plus obscurantistes dans une superstition des plus crasses.

  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/cf/Moliere_Petit-Bourbon.jpg/220px-Moliere_Petit-Bourbon.jpg  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/70/Moliere_Palais-Royal.jpg/220px-Moliere_Palais-Royal.jpg

Molière – Jean-Baptiste Poquelin 1622-1673
la troupe de Molière joue au théâtre du Petit-Bourbon puis au Théâtre du Palais Royal.

Molière est au faîte de son art qui fait du théâtre le lieu où sont démasqués les pièges du langage.
Il n’a plus rien à perdre si ce n’est la vie et il invente un théâtre du corps plein d’humeurs et de gaz, propulsant sur la scène, bien avant l’Ubu d’Alfred Jarry, une joyeuse scatologie.

Régressif, puéril et maniaque, Argan, sur son siège percé est comme un enfant qui trépigne dans son berceau et qui flirte avec la mort. « N’y a-t-il pas quelque danger à contrefaire la mort ? » dit la réplique la plus célèbre.
Du temps de Molière comme dans la France d’aujourd’hui championne de l’usage de médicaments, l’hypocondrie est une disposition mentale, un théâtre intérieur, une représentation.

Le 17 février 1673, Molière joue pour la dernière fois Le Malade imaginaire. Il meurt sur scène en crachant du sang. Le public rit de tant de vérité.

andré marcon la malade imaginaire nancy

 

André Marcon sera ce Malade fulgurant qui oscille entre mélancolie et furie. Avec toute la troupe, il entraînera le spectacle dans un vertige endiablé.

 

Et nous affirmons aujourd’hui avec Molière, à une époque où les idées sont pleines de miasmes, que le rire est bien le pansement de l’âme.

michel didym nancy théatre de la manufacture
Michel Didym – magazine ZUT !

Imaginaire, ce malade, ou malade de son imaginaire ? Comme pour L’Avare ou d’autres pères tyranniques, Molière invente avant tout le monde le concept de névrose et peint les paysages intérieurs des maux de son temps.
Un temps plein de flatulences cocasses, de merde liquéfiée et de gaz, de faux savants et de prédicateurs loufoques. Le monde, aussi, du spectacle et de la tuberculose – une vraie, celle-là – qui le tuent au son des chants et au rythme des danses.

Le Malade imaginaire Création
De Molière, Mise en scène Michel Didym
Avec André Marcon, Norah Krief / Agnès Sourdillon (en alternance), Jeanne Lepers, Catherine Matisse, Bruno Ricci,
Jean-Marie Frin, Barthélémy Meridjen, Jean-Claude Durand et une fillette

Du 13 au 24 janvier 2015 à Nancy, CDN Nancy Lorraine, Théâtre de la Manufacture
Puis en tournée pour 90 représentations  du 27 janvier au 6 juin 2015.

le malade imaginaire nancy theatre de la manufacture 

Durée estimée 2h

Calendrier

– Brunches dimanche 18 janvier et samedi 24 janvier à partir de midi
(16 €, 6 € pour les enfants – 12 ans, réservation conseillée)

– Venez accompagnés de vos enfants, dimanche 18 et samedi 24 janvier, ils sont invités à un spectacle qui leur est offert pendant votre représentation  à 15h (prise en charge encadrée par des jeunes qualifiés).
les infos

Les représentations

Mardi 13 Janvier à 20h30
Mercredi 14 Janvier à 20h30
Jeudi 15 Janvier à 19h
Vendredi 16 Janvier à 20h30
Samedi 17 Janvier à 19h
Dimanche 18 Janvier à 15h (brunch à partir de 12h)
Mardi 20 Janvier à 20h30
Mercredi 21 Janvier à 20h30
Jeudi 22 Janvier à 14h (scolaire)
Jeudi 22 Janvier à 19h
Vendredi 23 Janvier à 20h30
Samedi 24 Janvier à 15h (brunch à partir de 12h)
Samedi 24 Janvier à 19h

Tarifs
plein 21€, réduit 16€, jeunes 9€

Réservations
03 83 37 42 42
du lundi au vendredi de 12h à 19h
le mercredi de 10h à 19h
et le samedi en période de représentation.

le malade imaginaire molière nancy théâtre de la Manufacture

Télécharger le PDF du Théâtre de la Manufacture – La Malade imaginaire
Distribution – Parcours – Tournée

theatre manufacture

En ligne Théâtre de la Manufacture
Vous pourrez retirer vos places à l’accueil du spectacle
10, rue Baron Louis – Nancy
03 83 37 42 42
location@theatre-manufacture.fr
www.theatre-manufacture.fr

Secteur Nancy centre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *